La machine spéciale – Fonctionnement, modèles et secteurs d’activité

La machine spéciale est conçue sur-mesure et est destinée à la manutention industrielle pour le traitement spécifique de produits dans le cadre de la chaîne de production. Automatique ou semi-automatique, elle présente plusieurs variétés selon les besoins requis afin de s’inclure parfaitement au cœur de la manutention continue en vous faisant gagner en efficacité et en productivité.

Cerma'c

Qu'est-ce qu'une machine spéciale ?

Une machine spéciale est une machine conçue sur-mesure dans le cadre de la chaîne de production, afin de répondre aux besoins spécifiques d’une entreprise. Contrairement aux machines-outils génériques, elle est spécifique et se distingue par son originalité technique. Elle est généralement réalisée en un exemplaire unique conçu pour répondre à un ou plusieurs besoins précis de fabrication, d’assemblage, de distribution, de test ou de conditionnement de produits très spécifiques, dans le respect du cahier des charges établi par le commanditaire.
La machine spéciale peut être entièrement automatisée, semi-automatisée ou assistée par un opérateur.

Comment fonctionne une machine spéciale ?

La machine spéciale répondant à une demande précise dans un contexte spécifique, elle est souvent conçue de manière unique pour effectuer des tâches de mécanique générale et de mécanique de précision. Néanmoins, sa conception regroupe de nombreuses connaissances issues de domaines industriels diversifiés et complémentaires :
la mécanique : les problématiques de conception et de fabrication ;
l’automatisme : l’utilisation d’automates industriels ;
la robotique : la programmation de robots industriels à axes ;
la CAO : le dessin de composants spécifiques et adaptés ainsi que la modélisation de la machine ;
la vision industrielle : le contrôle ou l’ajustement de position en 2D, 3D, rayons X ou vision thermique ;
la pneumatique : l’utilisation de vérins dans le cadre des déplacements et assemblages de pièces et outils ;
l’électricité : la réalisation de schémas et câblages électriques.

A quoi sert une machine spéciale ?

La machine spéciale est conçue de manière à répondre à un besoin précis et spécifique dans le cadre de la ligne de production ; elle est créée selon un cahier des charges unique. Son but est de simplifier les manœuvres, en limitant notamment les manipulations manuelles – ce qui diminue, voire annule les risques d’erreurs – et de réaliser une ou plusieurs actions spécifiques sur des pièces en vue de leur traitement futur. En ce sens, la machine spéciale s’inscrit pleinement dans la chaîne de manutention continue afin de vous faire gagner en temps, en efficacité, en coût et en productivité. Réalisée sur-mesure, ses applications sont vastes et elle participe à la gestion de production.

La machine spéciale est utilisée dans de nombreux domaines industriels et permet donc la réalisation d’actions telles que le montage et démontage de pièces, les tests, le contrôle, le conditionnement, l’assemblage, la coupe, le collage, le poinçonnage, le clinchage, l’emboutissage ; le ponçage, la distribution, la préparation, etc.

Les différents types de machines spéciales

La fabrication de machines spéciales répondant à un cahier des charges précis, chaque machine spéciale est conçue sur-mesure pour répondre à un ou plusieurs besoins spécifiques ; il en existe ainsi autant qu’il existe de besoins.
la machine d’assemblage à cames : pour l’assemblage automatique à cadence élevée, le graissage, les mesures et contrôles, le conditionnement, le vissage, le soudage ultra son, l’emboutissage, l’usinage, l’aspiration, le nettoyage ;
le poste de montage semi-automatique : dans le respect des normes ergonomiques, avec élimination des causes d’erreurs de manipulation ;
la machine d’assemblage automatique : pour l’assemblage automatique, le graissage, les mesures et contrôles, le conditionnement, le vissage, le soudage ultra son, l’emboutissage, l’usinage, l’aspiration, le nettoyage ;
la machine d’orientation de produits en ligne : pour orienter le sens des produits ;
la machine de tri, vision, séparation, comptage : flexible, elle trie par soufflage ou par séparateur ;
l’empileur ;
le distributeur automatique ;
le stockeur vertical ;
etc.

Pour quels secteurs d’activité est-elle conçue ?

Grâce à sa conception unique et à ses grandes capacités d’adaptation à un cahier des charges spécifique, la machine spéciale convient à de nombreux secteurs d’activité :

l’industrie agroalimentaire ;
l’industrie pharmaceutique ;
l’industrie automobile ;
la biotechnologie ;
l’industrie cosmétique ;
la parfumerie ;
l’aéronautique ;
l’équipement sanitaire ;
l’industrie de la santé animale ;
le traitement des eaux ;
l’électronique ;
l’industrie chimique ;
l’industrie pétrolière ;
l’industrie minière ;
la chaudronnerie ;
la métallurgie ;
la métallerie ;
la plasturgie ;
la production viticole ;
l’industrie manufacturière ;
l’industrie et la production mécanique ;
la mécanique productique ;
le génie civil ;
etc.

Quelles que soient ses spécificités, la machine spéciale présente de nombreuses qualités dans le cadre de la manutention continue. Unique, sur-mesure, solide et fiable, elle convient à la manipulation de pièces nécessitant un traitement particulier, en vue de leur conditionnement futur. Ses capacités d’adaptabilité en font un outil efficace et pratique qui offre de nombreuses possibilités et qui convient à de multiples secteurs.