Dévracage – Principe de fonctionnement et secteurs d’activité

Le dévracage est une technique utilisée dans de nombreux secteurs d’activité. Elle intervient dans la chaîne de production et consiste à détecter, de manière plus ou moins automatisée et robotisée, des pièces aux multiples caractéristiques en vue de les manipuler et de les disposer pour une opération future.

Qu'est-ce que le dévracage ?

Le dévracage, ou bin packing, consiste à vider le contenu disposé en vrac d’un contenant et de manipuler ce contenu de manière à le placer dans une position spécifique en vue d’une opération future. Cela permet de rendre les éléments utilisables dans différentes étapes de la production et de gagner ainsi en efficacité et en productivité.

À quoi sert le dévracage ?

Le dévracage consiste à préparer et mettre à disposition des pièces ou des composants en vue de leur mise en service ou de leur stockage dynamique dans le cadre d’une chaîne de production, ainsi qu’à la préparation de commandes. Cette préparation est automatisée par machine, évitant les manipulations et les transports manuels. Le dévracage permet de gagner en temps et en efficacité dans l’ensemble du processus de préparation des pièces, notamment pour la préparation de commandes.

Les avantages du dévracage ?

Le dévracage présente plusieurs avantages :

  • il permet de supprimer ou de réduire certaines opérations de manipulation de matières et matériaux sans valeur ajoutée ;
  • il permet la préhension de pièces difficiles à manipuler ;
  • il permet de mettre en place un moyen flexible dans le cadre des différentes opérations logistiques ;
  • il permet de gagner du temps pour un meilleur résultat dans le traitement des pièces ;
  • il contribue à réduire les troubles musculo-squelettiques (TMS), maladies affectant les muscles, les nerfs et les tendons.

Les principes de fonctionnement du dévracage

Le dévracage est une fonction essentielle dans l’industrie de la production en termes d’alimentation des chaînes de montage. Il permet la reconnaissance, la saisie et la manipulation de pièces, qu’elles soient petites, volumineuses, légères, lourdes, fragiles, solides, chaudes, de formes simples ou de formes complexes, le tout avec rapidité et précision.

Les différentes techniques de dévracage

Il existe différentes techniques de dévracage, en voici quelques exemples.

Le tambour

Le tambour convient à la distribution de ressorts, de vis, de circlips et de toutes sortes de pièces ayant tendance à se plier et/ou s’emmêler, quelles que soient leurs formes et leurs dimensions. Il est également adapté pour les petites pièces qui ont tendance à se charger en électricité statique. Sa cadence est relativement bonne et peut atteindre 60 pièces par minute en moyenne.

Il comprend un système de désenchevêtrement efficace ainsi qu’un séparateur. Des contrôles par capteurs veillent généralement au bon positionnement et à l’alignement des pièces, ainsi qu’à d’autres mesures paramétrables selon les matériaux et leur utilisation future.

La centrifugeuse

La centrifugeuse convient à la distribution de pièces relativement volumineuses et de forme géométrique simple. Elle a une cadence élevée (avec une moyenne de 1000 pièces par minute), ce qui lui permet de distribuer plusieurs produits dans des temps très courts, tout en préservant les pièces.
Elle convient à de nombreux domaines, comme l’agroalimentaire, la cosmétique, l’industrie pharmaceutique et celle de l’emballage plastique.

Le bol vibrant

Le bol vibrant convient à la distribution de pièces légères et de forme simple, de types écrous,
vis, bouchons, billes, rivets, goujons, douilles, entretoises, rondelles, etc. Sa cadence étant
relativement correcte, il peut traiter jusqu’à 60 pièces par minute.

Le palettiseur

Le palettiseur convient à la distribution de tout type de pièces qui doivent être en blister. Sa cadence étant relativement correcte, il peut traiter jusqu’à 60 pièces par minute. Il convient
tout particulièrement au chargement et au déchargement de pièces dites d’aspect, pour
lesquelles il est nécessaire de prendre certaines précautions lors de leur manipulation.

Un palettiseur peut être manuel, semi-automatique ou automatique. Son système est flexible pour une gestion optimisée des pièces et des flux.

L’élévateur à lames

L’élévateur à lames convient à la distribution de tout type de pièces, qu’elles soient légères ou
lourdes, petites ou volumineuses, aux formes complexes ou simples. Il est idéal pour les pièces regroupées en famille ou les pièces fragiles et assemblées. Sa cadence est très élevée
(jusqu’à 1000 pièces par minute en moyenne).
L’élévateur à lames présente l’avantage d’être à la fois très flexible et très fiable, ce qui le rend utilisable dans de nombreux secteurs d’activité. Évolutif et économique, il permet d’améliorer la productivité des outillages de production automatiques.
Afin d’optimiser ses résultats, il est possible d’y adjoindre des fonctions supplémentaires,
telles que le basculeur (déchargement progressif des pièces à partir de contenants), la trémie ou encore le séparateur.

La cellule robotisée

Les unités robotisées de dévracage permettent de prendre plusieurs pièces présentées en vrac
dans une trémie dans le but de les déposer à un emplacement référencé. Le robot de dévracage
comprend un système de vision qui pilote ses trajectoires et lui permet de repérer et d’orienter
les pièces.

A quels secteurs d’activité convient-il ?

Le dévracage est une technique utilisée dans de nombreux secteurs d’activité :

  • l’industrie mécanique ;
  • l’industrie manufacturière ;
  • la logistique ;
  • les services postaux et de fret ;
  • l’industrie automobile ;
  • l’électronique ;
  • l’industrie pharmaceutique ;
  • l’industrie agroalimentaire,
  • l’industrie cosmétique ;
  • la métallurgie ;
  • la chaudronnerie ;
  • l’industrie de l’emballage plastique ;
  • etc.

Le dévracage, grâce à ses systèmes de détection, intervient dans le process industriel et permet la détection, la saisie et la manipulation d’une multitude de pièces de toutes formes, tailles et poids. Cette technique au large panel de possibilités convient à de nombreux domaines d’activité.